Votre panier : 0,00 EUR
EDITIONS SAULTERRE

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE (voir les oeuvres)

 deforestation et biodiversité
290,00 EUR
La déforestation cause la destruction d'habitats de milliers d'espèces animales et végétales, souvent condamnées à disparaître, et elle perturbe les équilibres et assemblages d'espèces, souvent en ajoutant les effets de l'agriculture. Elle est aussi un facteur de fragmentation éco-paysagère qui diminue la résilience écologique des forêts. Une évaluation porte à 3 le nombre d'espèces disparaissant ainsi chaque heure (soit 72/jour et 26 280/an). La forêt est en effet le milieu terrestre qui abrite et nourrit le plus d'êtres vivants.
COP21-Le réchauffement climatique et le 7ème continent
290,00 EUR

Le chiffre 7 est mort, chiffre saint,chiffre des Arts, chiffre féminin et chiffre de l’amour par la cambrure dessinée. Le 7 est devenu ce grain de beauté de plusieurs millions de km2, le 7est devenu ce cancer douteux. Deux plaques immondes qui attirent les immondices, comme au temps d’Ulysse, les sirènes, empliront océans, mers et lagunes…
Jean-Gabriel Tordjman

COP21-Les insectes et le réchauffement climatique
290,00 EUR

Venise et ses gondoliers s’enfuient , les papillons ne savent plus où se poser, les détritus déferlent sur l’arbre prêt à tomber !

Cuzco inscrite au Patrimoine culturel national de l’Unesco
290,00 EUR

Sous le grand Inca Pachacutec au XVe siècle, la ville a été redessinée et transformée après une longue occupation pré-inca de plus de 3 000 ans. Elle est ensuite devenue la capitale de l’Empire inca qui couvrait une grande partie des Andes d’Amérique du Sud entre le XVe et le XVIe siècle. Les principaux facteurs qui menacent la ville de Cuzco : les tremblements de terre. 

DE LA SUREXPLOITATION DES OCEANS
290,00 EUR

La pêche industrielle met nos océans en péril, pille leurs ressources et menace les espèces qui y vivent.
L’intensification de l’effort de pêche a débuté dans les années 1990, mettant en œuvre des techniques, telles que les dispositifs de concentration de poissons , permettant de maximiser les prises des pêcheurs industriels.
(Source Greenpace)





Déforestation et cycle de l’eau
290,00 EUR
Les arbres et le cycle de l'eau : les forêts participent activement au cycle de l'eau, via l'évapotranspiration et l'infiltration vers les nappes. Les forêts contribuent même plus que tout le reste de la flore au phénomène d'évapotranspiration, qui influence la pluviométrie et ce qu'on appelle les « hydroclimats » Ce sont elles qui entretiennent une hygrométrie élevée, parfois constante, dans les zones tropicales humides, ce qui est une condition favorable à une très haute biodiversité. Leurs racines vont chercher l'eau jusqu'à plusieurs dizaines de mètres de profondeur, ou de distance et facilitent l'infiltration des pluies.
Déforestation et perte de biodiversité
290,00 EUR
Les forêts hébergent plus de 80 pour cent de la biodiversité terrestre et représentent l'un des derniers refuges pour de très nombreuses espèces animales et végétales. C'est pourquoi, la déforestation est une catastrophe aussi bien pour l'Homme que pour les autres espèces puisque on estime que 27 000 espèces animales et végétales disparaissent chaque année à cause d'elle. Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/environnement/deforestation.php
Eclipse lunaire
290,00 EUR
Pour assister à nouveau à une éclipse pénombrale, il faut attendre le 11 février 2017. Le phénomène sera alors visible de la majorité de la planète. En revanche, pour que l'éclipse coïncide à nouveau avec la pleine Lune la plus proche du solstice d'hiver, surnommée "lune des moissons"("harvest moon" en anglais), il faudra attendre mars 2024.
La COP21 et L’arbre aux papillons
290,00 EUR

C’est la désolation des grands oiseaux sous l’arbre aux papillons ; ils continuent à papillonner comme si le réchauffement climatique ne les concernait pas encore !